DE2

Espaces critiques - Architectures et urbanités à l'épreuve de la métropolisation (Printemps)

Le projet comme espace critique

Ce département propose de former à la fabrique du projet d’architecture ou d’urbanisme, de petite ou de grande échelle, en proposant aux étudiants de développer un espace critique quant à nos manières d’intervenir sur les territoires, en évitant l’écueil d’une vision consensuelle des réalités territoriales, en interrogeant les contradictions spatiales que notre société produit. Dans cette perspective, le projet ne cherche pas simplement des réponses, mais pose aussi des questions, et interpelle le réel. A la fois récit temporel et spatial, il combine et associe entre eux différents contenus et disciplines, c’est un art de l’assemblage qui permet de produire un ensemble à partir d’éléments hétéroclites. Le projet, en tant que démarche itérative associant différentes intuitions, expériences, hypothèses, induit des processus d’imbrications complexes de savoirs pratiques articulés à des savoirs théoriques. Ce département pose la question du croisement de la recherche et de la pratique, l’idée d’une activité de recherche mobilisant les connaissances acquises par la pratique du projet, par l’expérimentation concrète de la question opérationnelle.

La dimension du faire, la sensibilité à l’habiter, l’attention critique à l’existant, aux matérialités et aux ambiances environnantes, la prospective des mutations urbaines et de leurs conséquences écologiques, économiques et politiques, la connaissance des pratiques professionnelles sont également des traverses partagées par les équipes enseignantes convaincues des enjeux combinés du learning by doing des démarches de pratique du projet et de la critique théorique.

 

Questionner la métropolisation

La métropolisation est-elle l’aiguillon et le moteur des sociétés contemporaines ? Comment qualifier ses ressorts et ses conséquences ? Comment l’imaginer, moins duale et plus inclusive ? Comment qualifier les limites, les confins des métropoles ? Que génèrent-elles tout contre : du périurbain, du péri-métropolitain ? Quels équipements et quels modes d’habiter nécessitent-elles ? Quel est leur ordinaire ? Sont-elles des abris ou plutôt des contreforts ?

Ces questionnements renvoient aux compétences et préoccupations pédagogiques d’un département mettant au centre de ses enjeux la question urbaine, à la fois anthropologique, politique, urbanistique et architecturale. Un certain nombre de principes qualifient aussi bien les enseignements de projet que ceux plus analytiques : les articulations entre recherche et projet ; des approches trans-scalaires (du local au mondial et retour), des portées réalistes critiques (à partir des problématiques émergentes et du repérage du champ aveugle des politiques publiques), des approches impliquées, immergées et sensibles aux territoires arpentés et projetés ; des approches par les situations et par les expérimentations contextuelles et relationnelles.

P-UEPL

Projets longs Printemps DE 2

DE 2 : Utopies métropolitaines

DE 2 : Borderline

DE 2 : Réalités territoriales non standard. Du littoral usurpé aux quartiers hostiles

P-UEPC

Projets courts Printemps DE 2

DE 2 : projet court Situations Infra métropolitaines

DE 2 : projet court Territoires hypothétiques (le commun et le multiple)

projet court BIM ARCHI

projet court – Titre à définir

Projet court édition mutation

P-UET

Unités d'enseignements thématiques Printemps DE 2

BURMAH : Voir en vrai

BURMAH : La ville à faire, pour une histoire de l’urbanisme au XXè siècle

DE 2 : Museum f(r)ictions. Mondialisation et imaginaires muséographiques. Fabuler le musée au 21ème siècle

DE 2 : Portraits de vi(ll)es

Projet personnel étudiant

DE 2 : Une semaine une Ville

P_UEM

Mémoire de master Printemps DE 2

BURMAH : Architectures contemporaines : cultures /pratiques /critiques

DE 2 : Habiter la transition socio-écologique

DE 2 : Regards croisés sur le nouvelles pratiques urbaines

DE 2 : Controverses spatiales, les échecs urbains revisités

DE 2 : Lieux et enjeux : La ville en commun